NATURO-PRATIQUE.FR                                  
Ce site, largement dédié à la bio-électronique Vincent, a pour but de promouvoir cette méthode auprès d'un large public,et de vous donner des informations qui vous permettent de choisir une alimentation garante du maintien de votre santé. Nouveau: cellsymbiosis thérapie.






La Naturopathie

La pratique naturopathique se fonde essentiellement sur la notion de "terrain biologique" ou d'homéostasie.
Explication...




 




Intérêt des mesures B-E des aliments et des compléments alimentaires

Déterminer les mesures bio-électroniques d'un aliment est essentiel, pour ainsi le positionner sur le bio-électronigramme. Cela nous donne l'indication de son pouvoir alcalinisant ou acidifiant, anti-oxydant, sa capacité à reminéraliser etc…

Ensuite, en fonction de sa position sur le bio-électronigramme, on considérera l'aliment comme un véritable " donneur de santé ", redresseur de terrain, s'il se situe dans le " trapèze vital " du bio-électronigramme, ou bien si ce sont des aliments qui nous permettent d'entretenir notre santé (aliments légèrement acides et réducteurs) :



L'intérêt est le même pour les compléments alimentaires….Mesurer le rH2 d'un anti-oxydant nous permet de constater s'il a vraiment ce pouvoir anti-oxydant, et aussi la " qualité " de ce pouvoir anti-oxydant . Un anti-oxydant ayant un rH2 à 18 sera moins " efficace " qu'un autre ayant un rH2 à 14 par exemple. Nous pouvons ainsi choisir un complément en fonction de l'état de " dégénérescence " de notre terrain biologique : si le rH2 du sang est à 30 il est préférable de choisir un produit ayant un rH2 le plus bas possible, en vue de " redresser " le terrain . Par contre sur un sang à 24 de rH2, un produit ayant 18 de rH2 peut être suffisant… Par ailleurs la mesure de résistivité d'un complément alimentaire (ou d'un aliment) nous permet d'apprécier sa concentration en principes actifs, ou en minéraux pour le sucre par exemple .

Le but de toutes ces mesures est de permettre d'une part d'apprécier la qualité " vivante " ou " vitalisante " d'un produit (alimentaire ou complément), d'apprécier sa capacité à nous maintenir en bonne santé . Elles permettent aussi de pouvoir choisir, soit un produit de même nature (des vinaigres biologiques par exemple) en comparant leurs mesures bio-électroniques , soit de pouvoir faire des comparaisons entre des aliments de qualité biologique et ceux issus de cultures conventionnelles… Cependant la méthode bio-électronique n'explique pas tout. Certains produits qui n'auront pas des coordonnées bio-électroniques exceptionnelles, pourront être considérés tout de même comme de bons produits par leur composition spécifique par exemple. De même, certains produits industriels (les boissons à base de cola pour ne citer qu'elles !!) peuvent obtenir de bonnes coordonnées bio-électroniques alors qu'on les sait peu recommandables pour maintenir la bonne santé !!

La bio-électronique n'est pas un critère exclusif de choix, mais elle permet tout de même de faire un choix plus " avisé ".

Le bio-électronigramme est issu de "Notions de Bio-électronique " de Roger Castell édité par l'association ABE


Petites expériences  |  Gros Plans  |  Fiches Phyto  |  Informations  |  Contact  |  Conditions générales  |  Liens