NATURO-PRATIQUE.FR                                  
Ce site, largement dédié à la bio-électronique Vincent, a pour but de promouvoir cette méthode auprès d'un large public,et de vous donner des informations qui vous permettent de choisir une alimentation garante du maintien de votre santé. Nouveau: cellsymbiosis thérapie.






La Naturopathie

La pratique naturopathique se fonde essentiellement sur la notion de "terrain biologique" ou d'homéostasie.
Explication...




 

Gros Plan : nocivité des champs électro-magnétiques

La nocivité des champs électro-magnétiques est reconnue actuellement par un large public. Mais la plupart se concentre sur la nocivité des antennes de téléphonie mobile, c'est à dire, sur les ondes hautes fréquences.
Cette nocivité est réelle, mais il en est une autre beaucoup plus insidieuse et à laquelle peu de personnes pense car non médiatisée : les champs électro magnétiques dus aux basses fréquences, c'est à dire au courant électrique domestique.

Une mesure simple permet de vérifier des perturbations dues à ce courant 50Hz. Il s'agit de la mesure de tension induite du corps. Il est très fréquent que cette mesure dépasse les 100mV dans les lits, bois ou métal !

Une bonne prise de terre (entre 10 et 15 ohms) permet de limiter cette tension induite, mais cela n'est pas toujours suffisant !

Les lits les plus polluants sont sans aucun doute les lits électriques.

J'ai pu effectuer une mesure sur l'un d'eux :
Tension induite du corps 1750 mV (forte anomalie entre 100 et 1000mV)
Champ d'induction magnétique : 1721nT (extrême anomalie >500)
Champ électrique au milieu du lit, juste au dessus du moteur : 51V/m (forte anomalie entre 1,5 et 10 V/m).

Lorsque nous savons que les membranes cellulaires ont un potentiel redox compris entre -70 et -90mV (donc potentiel négatif) et que la plupart des canaux ioniques sont volt dépendant, on ne peut pas affirmer que ces champs électro magnétiques n'ont aucune incidence sur l'organisme !

Ces perturbations électro-magnétiques bloquent tout le fonctionnement cellulaire, le systeme nerveux et le système glandulaire.
Il est admis que l'organisme se détoxine la nuit. Il le peut s'il se trouve dans des conditions environnementales adéquates.
Sinon, la dépolarisation membranaire ne peut pas avoir lieu, les tissus s'encrassent et tout ceci amène aux pathologies de dégénérescence.

Il ne me semble pas envisageable de se maintenir en santé en se préoccupant uniquement de l'alimentation !
Même avec une alimentation "parfaite" le corps doit pouvoir en éliminer les résidus du métabolisme. On peut s'encrasser en mangeant bio et végétalien si l'organisme se trouve dans un environnement survolté...

Le maintien de la santé est multifactoriel et on ne peut se suffire d'agir que sur un plan !

L Gallais

http://www.naturo-pratique.fr/act.php?id=91





  • Revenir à la liste des Gros Plans

  • Petites expériences  |  Gros Plans  |  Fiches Phyto  |  Informations  |  Contact  |  Conditions générales  |  Liens